Les Débuts

 

 

Les Débuts 

 

 

 

En 1886 à New York des ouvriers construisaient la fameuse « Statue de la Liberté » loin de se douter qu'à 1300km de là, un autre grand symbole de l'amérique était sur le point de voir le jour.

 

 

John Styth Pemberton créateur du Coca-Cola

 

Né en 1831, John Styth Pemberton est pharmacien à Colombus ( Georgie). A la fin de la guerre de Sécession il s'installe à Atlanta, capitale de la Georgie, qui offre un marché important. Ses bénéfices augmentent à tel point qu'il créé sa propre entreprise : la « J.S Pemberton & Company ».

 

Aimant tester des formules médicinales il invente l'ancêtre du Coca Cola en voulant trouver un remède contre la grippe. C'est ainsi que né le « French Wine Coca », à base de coca, de noix de kola et de damiana (plante ayant des effets relaxants et aphrodisiaques). Pemberton se serait inspiré de la recette du vin Mariani ( vin corse), un mélange de vin de Bordeaux et de feuille de coca créé par le chimiste français Angelo Mariani en 1863. Cette boisson est vendue en pharmacie et Pemberton la considère comme un stimulant nerveux.

 

 

 

 

Le French Wine Coca

 

 

 

En 1885, la ville d'Atlanta interdit la vente d'alcool pendant une période provisoire suite à un référendum. Le défi de l'entreprise est alors de produire une boisson sans alcool originale. Pemberton créé donc une boisson sans alcool toujours à base de coca et s'associe avec un comptable ambitieux : Frank Robinson. Cette association serait à l'orgine de la naissance officielle de la marque Coca-Cola ainsi que de son logo et du début de la campagne publicitaire.

 

Les ventes décollent à partir du moment où l’on choisit de diluer le soda dans de l’eau gazeuse à la place d’eau plate. Les « Soda-fountain» (fontaines de soda) combinaient café, tea-room, pharmacie et confiserie. On en trouvait partout aux Etats-Unis : dans les théâtres, les gares, les grands magasins et même en plein air. A partir de 1886, elles vont distribuer le Coca-Cola. Il est vendu au verre au prix de 5 cents.


 

 

Une fontaine à soda

 

 

La compagnie est rachetée en 1887 par Asa Candler, homme doté d’un sens inné du commerce. A sa mort en 1888 Pemberton n'aura vendu que 3200 verres et ne connaitra donc pas le succès phénoménal de son invention.

Ambitieux, Candler parvint à transformer l'invention en véritable affaire grâce à une forte campagne publicitaire. Il distribue des bons gratuits pour initier les gens au Coca-Cola, fait installer chez les pharmaciens des horloges, urnes et calendriers ou encore des balances d’apothicaire portant tous la marque Coca-Cola. Il rebaptise l'entreprise «The Coca-Cola Company» en 1892. Les résultats espérés par Candler ne se font pas attendre puisque dès les premières années ses ventes annuelles atteignent jusqu'à 4 millions de litres vendus par an, ce qui est déjà conséquent pour une jeune entreprise.

 

 

 

 

Asa Candler

 

 

Il est décidé à inonder le marché des Etats-Unis comme il le dit lui même en 1895 : "A partir de maintenant, Coca-Cola se boira dans chaque état et territoire des Etats-Unis".En 1915, l’Américain Samuelson dessine les contours de la célèbre bouteille Coca-Cola. Ce nouveau système permet un transport plus pratique de la boisson.

 

L'évolution des bouteilles de Coca-Cola

 

 

 

 

Première bouteille créée par Samuelson

 

 

 

L'entreprise de Candler

 

 

Depuis sa création, la recette complète du Coca-Cola demeure un secret soigneusement entretenu. Seules deux personnes auraient accès à la liste des ingrédients entrant dans sa composition et aux règles spécifiques de sa préparation. Elle serait détenue dans un coffre enfermé dans les sous-sols de la banque d'Atlanta et sa transmission suivrait les voix mystérieuses de la hiérarchie au sein de la grande société.

La recette a subi plusieurs changements d'importance. Il a fallu supprimer la cocaïne en 1903 ou encore modifier  l'adjonction de caféine car comme la cocaïne elle entraîne une dépendance au produit.

Robinson et Candler désignait les ingrédients grâce à des chiffres : n°1, le sucre ; n°2, caramel ; n°3, la caféine ; n°4, l'acide phosphorique ; n°5, la feuille de coca et la noix de kola ; n°6, le jus de citron ; n°8, la vanille ; n°9, la glycérine. L'ingrédient n°7 appelé « 7X » est un mystère. Certains pensent qu'il s'agit là d'un secret marketing, pour faire vendre, piquer la curiosité ou décourager la contrefaçon. Cependant il est encore aujourd'hui très recherché et très convoité par la presse. D'ailleurs très récemment, un journaliste américain a affirmé avoir découvert la recette secrète. (cf vidéo)

 




Ainsi si le Coca-Cola est aujourd'hui une référence en tant que «soft drinks» à travers le monde entier c'est grâce à une stratégie marketing formidable qui a permis de donner une image positive du soda. Grâce au rachat de la formule du soda par l’homme d’affaire Asa Griggs Candler, la boisson destinée à être un produit médical s'est commercialisée à grande échelle et «  The Coca-Cola Company » a pu prendre son envol.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site